Patrimoine bâti et économie circulaire : territoire réduit / temps long

Utilisant comme étude de cas le chantier de construction du château de Hauteville à St-Légier au XVIIIe siècle, cette collaboration entre l’Institut des hautes études en administration publique (IDHEAP) et la Section histoire de l’art s’intéresse à la possibilité d’une économie circulaire de la construction, ainsi qu’à l’arrière-pays nécessaire à son approvisionnement en matériaux. Puisant dans le passé des réponses pour le présent, ce projet s’effectue en collaboration avec le Département des finances et relations extérieures du canton de Vaud, la Fédération vaudoise des entrepreneurs et l’Association Patrimoine Suisse – Section Vaud.

Partenaires académiques
Dave LÜTHI, Professeur associé Section d’histoire de l’art (HART) Faculté des lettres, UNIL

Stéphane NAHRATH, Professeur ordinaire
Institut de hautes études en administration publique (IDHEAP)
Faculté de droit, des sciences criminelles et d’administration publique, UNIL

Dunia Brunner, Institut de hautes études en administration publique (IDHEAP) Faculté de droit, des sciences criminelles et d’administration publique, UNIL

Nicolas Meier, Faculté des lettres, UNIL

Partenaires de terrain
Département des finances et des relations extérieures Direction générale des immeubles et du patrimoine

Marc MORANDI, Secrétaire patronal
Fédération vaudoise des entrepreneurs École de la construction

Béatrice LOVIS, Présidente Patrimoine suisse – Section vaudoise